FR | EN   

Depuis la rentrée 2019, le DN_Made Design graphique de Rennes se décompose en deux parcours : design éditorial et design d’identité. Les trois premiers semestres sont communs aux deux parcours.




Parcours design éditorial. 



Définition
Le design éditorial consiste à créer des expériences de lectures en organisant visuellement des contenus (textes et images qui peuvent être fixes ou animés) sur un support qui peut être imprimé (livre, magazine, panneau…) ou numérique (site web, application mobile, affichage digital, e-publication, interface tactile, etc.).  


Historiquement, le design éditorial concerne les secteurs d’activités que sont l’édition (livres) et la presse (journaux et magazines). Il touche également à la communication d’institutions ou d’entreprises ayant besoin de transmettre des informations organisées (lettres, dépliants, rapports d’activités, etc.).

Aujourd’hui, les problématiques liées à l’édition s’étendent aux nouveaux usages des technologies numériques, des interfaces, des réseaux sociaux et des méthodes d’archivage ou de classement.



Objectifs du design éditorial.
1
Lisibilité et intelligibilité.

Il a pour but de donner à voir et à lire, de la manière la plus claire, un contenu agréable, ordonné, mis en forme et facile à appréhender.
2
Expression et rhétorique.

Par l’organisation des éléments visuels, il établit un langage visuel capable d’induire, montrer, expliquer, exprimer, valoriser…  le contenu qu’il ordonne et hiérarchise.




Objectifs pédagogiques.
Le parcours éditorial forme des designers capables de créer, transmettre et valoriser  des contenus sur une diversité de supports allant du design de sites web à la conception d’animations didactiques (data-visualisations animées), en passant par l’édition imprimée (livre, presse).

Les designers graphiques formés avec cette spécialisation seront capables de s’intégrer à la chaîne de production, et ainsi, d’être des interlocuteurs du service création et marketing, de l’éditeur ou du développeur informatique.



Métiers.
Designer Graphique & Directeur Artistique.

DN_MADe  prépare :

  • à une intégration professionnelle directe : en tant que designer graphique orienté vers l’édition multi-supports avec une expertise plus appuyée sur les supports numériques (interfaces web, motion design…).

  • à une mastérisation selon plusieurs spécialisations 1 : design éditorial, design d’interface, design d’expérience… par exemple.



Cette formation forme des spécialistes de l’image (fixe ou en mouvement) capables de :

  • manipuler une diversité de signes (l’image sous toutes ses formes, le texte, le mouvement, le son…) afin de réaliser des supports de communication variés (identités, interfaces, applications web, habillages TV, affichages digitaux et supports imprimés…) ;
  • intervenir dans différents champs de création et expression (le design graphique, le design éditorial, design d’identité, design d’interface, le design d’expérience, le motion design, le design d’information, etc. ; et plus largement la photographie, la vidéo, l’illustration, etc.);  
  • d’œuvrer au sein de différents secteurs d’activités (la communication, la télévision, l’édition, la presse, etc).


 
Poursuites d’études.

Le DN_MADe du lycée Bréquigny bénéficie d’une convention universitaire avec l’Université Rennes 2. Les crédits ECTS acquis lors de ce DN_MADe confèrent un grade de Licence, et permettent une poursuite d’études au niveau bac +4/+5 dans différentes Écoles ou Universités en France ou en Europe :

  • DSAA de l’Éducation Nationale;
  • Master universitaire;
  • Écoles du Ministère de la Culture (Arts Décoratifs, Écoles supérieures d’Art…);
  • Formations professionnalisantes ou en alternance;
  • etc.



Avertissements.
Malgré une large ouverture sur des pratiques visuelles variées, le DN_MADe design graphique en mouvement ne prépare pas :

  • aux métiers du cinéma d’animation
    (exemple : les films des studio Pixar, les dessins animés, etc.) qui emploient essentiellement un registre graphique figuratif (personnages et environnements) auquel ne peut se réduire le langage visuel design graphique — qui utilise des registres de représentation abstraite, donne une place prépondérante aux lettres, questionne l’usage et le contexte d’une communication, etc).
     
  • aux métiers du jeu vidéo qui requièrent, en plus d’un registre iconique à tendance figurative mentionné pour le cinéma d’animation, une prise en compte des aspects ludiques spécifiques à ce média (jouabilité ou gameplay) et aux contraintes techniques et ergonomiques propres aux consoles de jeu.




1 - Pour mieux se représenter les métiers du design graphique numérique, consulter le référentiel des métiers et le guide des métiers de l’association Designers Interactifs.






Mark
︎